Comment gouverner sa vie professionnelle grâce aux 7 péchés capitaux ?


09 Sep
09Sep


Purgatoire

Il est temps de s’intéresser au côté sombre de la Force. Avant de passer les portes de l’entrepreneuriat, je fus salariée et j’ai donc passé beaucoup d’entretiens. J’ai eu le droit aux sempiternelles questions dont celle-ci : « Citez-moi vos trois principales qualités et vos trois principaux défauts ? » 

Cette interrogation, philosophique s’il en est une, a plongé pas mal de de personnes dans l’expectative. 🤦‍♀️
Certes, entraient souvent dans la ronde, les mêmes qualités et les mêmes défauts pour tout le monde.

Manga Seven Deadly Sins


Peut-être est-ce depuis ce temps là que je ne supporte plus les mots comme : 
  • dynamique - hormis la très intéressante dynamique des fluides
  • perfectionniste - mais bien entendu, ô multitude névrosée par les détails
  • aime le travail d’équipe - précision : « bitcher* » ou « marner salement** » à la pause café avec plusieurs personnes n’intègre pas le concept de cette magnifique vertu.

*Pour les personnes trop gentilles ou très âgées ou les deux : anglicisme signifiant  « dire des méchancetés en petit comité dans un coin »
 ** pour les non-Ardennais, j’ai déjà une pensée émue pour vous, « marner » signifie bavarder, bavasser et « salement » n’augure pas d’une discussion délicate.


Et j’en passe. 

J’ai trouvé un article par Cadre Emploi qui liste une dizaine des défauts un peu nouveaux à présenter, je trouve assez joli de parler de sa timidité, assez osé pour l’ambition. Vous aurez quelques idées. Pour les qualités, une qui n’est pas citée souvent est l’optimisme, que je trouve ambitieuse pour le coup de présenter.

Divine Comédie

Je pense qu’il faut aller plus loin que les défauts que nous présentons habituellement. L’idée m’en est venue en écoutant une conférence ou une interview d’Oussama Ammar - découvert grâce au programme de formation Koudetat - il commentait le dark side des entrepreneurs. Il me semble qu’il parlait plus de la face cachée de leur vie ainsi que de leurs défauts. 

Cependant, cette idée a germé, et je me suis demandée que se passerait-il si nous passions du côté sombre de la force pour être meilleurs dans nos activités professionnelles ? 👹

Il est difficile de changer ses aptitudes, ses qualités et défauts premiers, cela demande presque un renversement de personnalité. Alors pourquoi, ne pas analyser nos travers avec tendresse, les utiliser professionnellement et peut-être qu’ils seront moins présents du côté personnel ? Oui, je défends l’optimisme, bec et ongles.

Je me suis attardée sur les sept péchés capitaux, sachez qu’au départ ils était huit. Mais un pape est passé par là, a trouvé que sept était plus vendeur, question de référencement naturel. Blague à part, je ne reviendrais pas sur l’origine des 7 péchés capitaux, ni leur définition. Le site qui m’a inspiré le fait très bien. Cependant, je vais essayer de trouver comment les sept péchés capitaux pourraient être utiles en entreprise.

Enfer

 Le péché : L’Avarice

  • Indice chez vous pour vous reconnaître : vous ne payez jamais votre coup. (remarquez cela est aussi lié à une très grande solitude ou pauvreté). 
  • En entreprise : Si vous êtes ce type de personne, vous pourriez être un formidable cost-killer (tueur de coûts), la personne qui va traquer les dépenses inutiles d’une société, qui va réfléchir aux stratégies de réduction des coûts, qui négociera de pied ferme avec les prestataires. (pourvu que je ne vous rencontre jamais)
  • A combiner pour réduire les effets néfastes : faites équipe avec les péchés Luxure ou Gourmandise.
    Elle vous rappèleront que les humains ont aussi besoin de plaisir et de moments non-calculés.

Le péché : La Gourmandise

  • Indice chez vous pour vous reconnaître :  Les petits biscuits que vous mangez le soir quand tout le monde est couché, le gâteau de mariage (pas le vôtre) que vous avez goûté avant qu’il ne rentre en salle des convives. (la tête de la mariée quand elle a vu l’envers de la pièce montée)
  • En entreprise : bien sûr, toutes les entreprises liées au domaine du goût, cela va sans dire. La France est un bon territoire de prédilection,  mais aussi découvrir les gourmandises des autres pays peut vous transformer en héros de l’altérité. En super responsable export pour votre entreprise.
  • A combiner pour réduire les effets néfastes :  L’envie, pour faire cesser cette gloutonnerie, il faut repartir en chasse, découvrir de nouvelles faims.

Le péché : L'Envie

  • Indice chez vous pour vous reconnaître :  Vous regardez toujours chez le voisin, pour comparer et voir ce qu’il y a de mieux. Cela va de sa pelouse, sa tondeuse à sa femme. (c’est vraiment moche de comparer les tracteurs de jardin)
  • En entreprise : Vous avez une faim que vous n’arrivez pas à satisfaire, les concurrents n’ont qu’à bien se tenir. Vous pouvez pousser votre entreprise à aller conquérir des marchés dont elle ne se pensait pas capable. Votre appétit dévorant peut repousser les limites.
  • A combiner pour réduire les effets néfastes : le Duo Gourmandise - Luxure, croquez les plaisirs de la vie, au lieu d’être toujours dans une course effrénée. Il y en a même qui susurrent : profitez de l’instant présent.

Le péché : La Colère

  • Indice chez vous pour vous reconnaître :  impatient, passionné, épris de justice, vous ne lâchez pas, et nimporte quel idée peut être cause de turpitude. (Etait-ce bien nécessaire de se battre sur la couleur de la poivrière? ) 
  • En entreprise : difficile de jouer avec ce feu. Mais, cela peut-être utile pour éviter que son entreprise coule, se battre jusqu’au bout, aller chercher des clients, négocier mieux son salaire ou sa prestation, refuser d’être ou que les autres soient humiliés.
  • A combiner pour réduire les effets néfastes : la Paresse peut calmer le jeu avec ses airs indolents, temporiser les moments volcaniques.

Le péché : La Paresse

  • Indice chez vous pour vous reconnaître :  forme élaborée de procrastination. Le temps est votre valeur. Ne rien faire de ce temps est votre art. (votre tube de l’été : C’est la ouate, le véritable hymne à la paresse, et j’ai perdu toutes les personnes de moins de 25 ans sur cet article)
  • En entreprise : aussi bizarre que cela puisse paraître, vous pouvez être un champion de la productivité, de l’efficacité d’une manière générale. L’avare compte l’argent, vous c’est le temps et l’énergie, vous allez mettre en place des processus pour gagner du temps, éviter les tâches redondantes. Et au final, faire gagner du temps à tout le monde.
  • A combiner pour réduire les effets néfastes : l’Orgueil, si la procrastination reprend le dessus, la fierté pourrait vous tirer de ce mauvais pas.

Le péché : L'Orgueil

  • Indice chez vous pour vous reconnaître : vous mettez toujours un point d’honneur à susciter l’admiration de votre entourage. Vous cherchez souvent à avoir raison. (non, il n’était pas utile de venir en stilettos pour faire du camping, non mais vraiment on insiste.)
  • En entreprise : peut-être que le perfectionnisme s’applique quand même à vous. Trop fier pour vendre un produit moyen. Vous voulez des beaux outils, de belles brochures commerciales, une entreprise dont vous êtes fier. Vous ne faites pas de petites choses, tout doit être grand.
  • A combiner pour réduire les effets néfastes : l’Avarice, le pragmatisme froid de cette dernière nivellera votre folie des grandeurs.

Le péché : La Luxure

  • Indice chez vous pour vous reconnaître : j’ai bien l’air fine avec ma description des péchés capitaux. Allez, vous savez bien, les voisins insistent pour que vous mettiez des rideaux à vos fenêtres et ont déjà porté plainte pour tapage nocturne.
  • En entreprise : Je vais retenir l’expression d’un désir désordonné. (parce que je suis vraiment mal barrée avec ce péché) Outre les entreprises à caractère sexuels, insistons sur la sensualité. Vous avez peut-être une carte à jouer sur les business en ligne, sur l’aspect désincarné des produits digitaux.
    La luxure et la gourmandise sont vraiment les aspects primaires, physiques des sept péchés. Nous vivons dans un monde digitalisé, les entreprises doivent s’adapter en étant tout ou partie sur le net. Peut-être que le meilleur moyen de garder leur âme est de faire appel à la Luxure.
  • A combiner pour réduire les effets néfastes : pour éviter la totale dépravation, peut-être qu’une saine Colère remettra les pendules à l’heure.

Paradis ?

Article à prendre au second degré. Est-ce bien utile de le préciser ? 😛
Je trouve que l’humanité, le business, la vie sont plus intéressantes quand on s’ébroue comme un cheval sauvage contre tous ces remparts moralisateurs. Il me semble que nous n’existons pas totalement à travers nos qualités.
Il reste une promesse, une place, un eden à trouver. Peut-être est-ce dans la manière dont nous régirons nos défauts ? Vous avez 4 heures. 



Sources Images

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.